Sélectionner une page

La brasserie Weihenstephan, près de Munich, est la première à utiliser des fûts jettables KeyKeg sur une de ses lignes. L’enfûtage a démarré le 18 décembre à la cadence de 60 fûts à l’heure sur une installation Micromat M1/1-KeyKeg de m+f KegTechnik. Lancé en septembre 2008 après plusieurs années de recherche, ce fût à usage unique, entièrement recyclable, bénéficie de nombreuses innovations qui le rendent attractif à plus d’un point. Le premier est sans conteste son poids: tout juste 1 kg pour un fût de 20 litres et sa grande résistance aux chocs. Ajoutez à cela une durée de conservation de 9 mois et un prix inférieur à 12 EUR pour le modèle de 30 litres et vous obtenez un produit économique des plus intéressants. A noter que de part sa conception, le KeyKeg peut aussi bien servir au conditionnement de la bière que du cidre, de sodas ou de vins pétillants. Une fiche technique complète est en ligne sur le site du distributeur français du KeyKeg, la société Mat-In à Lille.