Sélectionner une page

Boire un petit coup, c’est agréable, dit la chanson. Toutefois, consommer de la bière entraîne non seulement des effets rapides sur le métabolisme, mais également des effets à long terme sur la santé.

Les effets néfastes de la bière à court terme

La consommation de bière a des effets rapides sur le cerveau. Les conséquences peuvent perdurer plusieurs heures. Pendant ce laps de temps, le cerveau agit différemment entraînant un comportement troublé qui génère des dangers pour le buveur et son entourage. Cette attitude liée à l’excès de consommation de bière provoque la réduction des réflexes, de la vigilance et la résistance à la fatigue. De plus, cela entraîne des troubles de la vision, de l’évaluation des distances, et de la cohérence des mouvements. L’alcool contenu dans la bière est associé à une désinhibition qui augmente la minimisation du danger et l’augmentation des accidents. Des comportements asociaux accompagnent la consommation d’alcool, à savoir les accidents de la circulation, les accidents de travail, les violences créées par les changements d’humeur.

Les influences nocives de la bière à long terme

Composée essentiellement de vitamines, d’oligo-éléments et de glucides, la bière contient également de l’alcool et parfois des éléments chimiques. Les risques de santé concernent la prise de poids, car le sucre et l’alcool contenus dans ce breuvage ne sont pas négligeables. Pour un verre de 250 ml, la bière comprend 115 K cal ou 10g d’alcool qui favorise le stockage de graisses. Par ailleurs, la surconsommation de bière entraîne des maladies comme la cirrhose du foie. Cette affection irréversible est une insuffisance hépatique grave, voire mortelle, si elle évolue vers le cancer du foie. D’autres types de cancer peuvent également apparaître. Il s’agit des cancers de la bouche, de la gorge incluant le pharynx et le larynx, sans oublier le cancer de l’œsophage, du côlon et du rectum. De plus, l’excès de bière aggrave les problèmes cardio-vasculaires. Cela impacte sur la pression artérielle avec l’hypertension, les dangers liés à l’AVC et à l’infarctus du myocarde (Retrouver nos astuces pour être en bonne santé sur html-edition.com ). Chez les femmes, le cancer du sein est possible. Enfin, l’excès d’alcool a des effets négatifs sur la santé mentale avec des risques majeurs de dépression, d’insomnies et surtout de dépendance à l’alcool.

Les quantités limites pour la bière

La quantité de référence en termes d’alcool est l’unité. Cela correspond à 10g d’alcool pur ou un verre standard de bistrot, voire une chope de bière de 25 cl à 5 degrés d’alcool. Une consommation de bière est jugée excessive quand elle concerne une consommation régulière de 3 verres standards quotidiens pour un homme et de 2 verres standards journaliers pour une femme.